artist statement

 

replay the fiction of the real en toute liberté, producing fine art merch at leisure, à la recherche de plasticités trouvées, au gré de chacune des productions

Most of my artworks operate within the hybrid field of mise-en-scène and writing, looking for an out-of-field of literature. More than a littérature- vivante (which i also invented), I am now aiming at a Littérature-LIVE. Replaying the fiction of the real in all its aspirations (which comes in all sizes and colours), and trying to capture dominant life-styles, in different spheres of the means of productions, I usually create mises-en-scènes, mises-en-situation, or interventions, which produce ulterior texts about the stories emerging from each situation, which invites multiple collaborations with visual artists and composers, who produce their own artworks, onto a given platform, around the issues exposed for each piece (or not). Using pandemonium, petty scandal, misunderstanding and rumour as a raw material, the main object is always to free language from the set of aspirations it is jailed in, semi-consciously, and challenge the inevitable petrification of everything, including art and ideas. I am a foreign correspondent navigating within the moires of capitalism of daily life, seeking the last word, on "notre condition générale de semi-aliénés". 

 

BA French Literature, Université de Montréal (1993), Graduate studies in Philosophy, Columbia University, NY (1996), BFA Visual Arts ECUAD (2001)

 

 

DÉCLARATION D’ARTISTE

 

Mon travail s’inscrit dans une pratique hybride de mise-en-scène et d'écriture, à la recherche d'une littérature hors-champs. Plus qu'une littérature vivante (que j'ai aussi inventée), je vise une littérature LIVE. En dépliant la fiction du réel dans toutes ses aspirations (de toutes les tailles et de toutes les couleurs), je créer habituellement des mises-en-scènes, des mise-en-situations ou des interventions, dans un lieu choisi, qui produisent éventuellement des textes, relatant les récits qui émergent de ces situations. Chacune de mes pièces invitent multiples collaborations avec des plasticiens et des compositeurs qui se produisent librement sur une plateforme donnée, autour des thèmes que j'aborde (ou non). Utilisant le scandale, le malentendu et la rumeur comme moteurs et véhicules de chacune des oeuvres présentées, mon objet est toujours de libérer le langage du carcan des aspirations dont il est fait prisonnier, en défiant l'inévitable pétrification de tout, incluant celle de l'art et des idées. Je suis un correspondant étranger naviguant les moirés du capitalisme quotidien, à la recherche du dernier mot sur "notre condition générale de semi-aliénés".